L’UFC-Que choisir appelle à renforcer les contrôles alimentaires

À l’occasion de la publication d’un rapport du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) sur l’insuffisance des contrôles alimentaires en Europe, l’UFC-Que Choisir alerte sur la réduction « considérable » des effectifs des services officiels de contrôle alimentaire ces dernières années.

Selon l’organisation de consommateurs, la France arrive notamment en 25ème position sur le nombre de contrôles réalisés rapportés à la population sur 30 pays d’Europe dans le dernier rapport de l’EFSA sur la présence de pesticides dans les aliments. L’UFC-Que Choisir demande donc au gouvernement le renforcement des effectifs des services officiels dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF) 2020 et « un recentrage de leurs missions prioritaires ».

Par ailleurs, les principales conclusions du BEUC sont les suivantes :

  • le reporting sur les activités de contrôles alimentaires n’est pas harmonisé ni régulier ;
  • il y a une tendance à la diminution des ressources et du nombre d’inspections menées par les Etats membres ;
  • les contrôles de sécurité sanitaire diminuent dans les secteurs sensibles ;
  • les contrôles d’étiquetage ne sont pas suffisamment prioritaires.

Article de l’UFC-QueChoisir

Rapport « Keeping food in check »